La place du jeu dans les apprentissages ne laisse pas indifférent : elle séduit, enthousiasme ou, au contraire, entraîne mépris ou rejet. Comme le souligne Chantal Barthélémy-Ruiz, « introduire du jeu dans la pédagogie, c’est vouloir mêler plaisir et travail… Or ce ne sont pas là des notions que le sens commun ni les enseignants rapprochent volontiers ». Nous pourrions ajouter qu’il en va de même pour nos étudiants, parfois sceptiques face aux propositions ludiques qui fleurissent dans les bibliothèques universitaires. Le jeu est en effet associé au plaisir gratuit, au loisir, à l’enfance. Si chacun s’accorde à lui reconnaître des vertus de socialisation, il constitue de plus en plus une modalité privilégiée parmi l’éventail des pédagogies actives. Les sciences cognitives attestent largement ses vertus dans l’engagement, la mémorisation et l’acquisition de compétences transversales et de connaissances. Après avoir été longtemps réservé aux ludothèques ou aux secteurs jeunesse des bibliothèques publiques, le jeu est arrivé dans les bibliothèques universitaires. Escape game, serious game, jeux à réalité augmentée, jeux de plateau, etc. les expériences se multiplient depuis une dizaine d’années. Porteur de créativité, le jeu apparaît de plus en plus comme un incontournable de l’innovation en BU. En revanche, ce serait une dérive que d’en faire un simple « produit d’appel » ou « un levier de communication avec un public connecté » et non une authentique modalité pédagogique dont il convient d’examiner la pertinence au regard des objectifs d’apprentissage visés.
En partant de projets initiés dans les bibliothèques universitaires françaises, nous interrogerons ensemble l’opportunité de ludifier la pédagogie pour former aux compétences informationnelles : quand faut-il avoir recours au jeu ? Pour quoi faire ? Avec quels objectifs pédagogiques ? Pour quels publics ?
Les contributions pourront faire état d’expériences de ludification conduites dans les établissements. Elles s’inscriront toujours dans une perspective critique visant à discerner ce qu’est la juste place du jeu dans la pédagogie en BU.

Télécharger le programme

Les inscriptions ouvriront sur cette page le 18 novembre à 10h (heure de Paris).

Attention : la validation du formulaire ne garantie pas une place aux JNF ! Votre statut d’inscription vous sera confirmé rapidement.

Jauge  : 100 places disponibles + 20 places sur liste d’attente.

 

L'inscription aux JNF 2022 n'est plus possible.

recevez tous les mois les dernières nouvelles de l'adbu !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.