Accueil » Actualités » Plan bibliothèques ouvertes : 21 projets d’établissements retenus
Library Open CCBY WordShore via Flickr

Plan bibliothèques ouvertes : 21 projets d’établissements retenus

 

21 établissements lauréats et 6,8 millions de budget

21 projets d’établissements (sur 24 déposés) ont été retenus lors d’une première vague suite à l’appel à projet du MENESR concernant l’opération « Bibliothèques ouvertes » doté de 12,7 millions d’euros. Visant à « élargir les horaires d’ouverture le soir, le week-end et pendant les vacances et améliorer la qualité des services des BU aux usages ». Suivant cette logique, cet appel à projet s’inscrit bien dans le PNVE (plan national de vie étudiante). Au-delà des 21 établissements retenus ce sont bien 80 bibliothèques universitaires qui pourront proposer une amélioration quantitative et qualitative de leur offre à destination des usagers.

Les établissements retenus

Université de Bordeaux, université de Bourgogne,  université Bretagne Loire,  université de Cergy-Pontoise, université de Franche-Comté,  université de Lyon, université de Montpellier, Normandie université, université de Nouvelle-Calédonie, université d’Orléans, université Sorbonne-Nouvelle Paris-III,  université Paris-Dauphine, université Paris-Descartes, université Paris-Sud, Sciences Po Lille, Sciences Po Paris, université de Strasbourg, université de Haute-Alsace, université de Côte d’Azur, université de Pau et des Pays de l’Amour,  Université de Valenciennes

Typologie des projets retenus

« 8 projets incluent des ouvertures le dimanche, ce qui porte à 15 (contre 7 aujourd’hui) le nombre de bibliothèques universitaires qui ouvriront le dimanche en France à la rentrée 2016 » ;

« 21 bibliothèques supplémentaires (réparties sur 13 sites universitaires), proposeront à la rentrée 2016 des horaires d’ouverture étendus jusqu’à 22h, en particulier durant les périodes qui précèdent les examens, portant ainsi à 73 le nombre de BU ouvertes en soirée à partir de la rentrée 2016, contre 52 aujourd’hui » ;

« 22 bibliothèques (réparties sur 14 sites universitaires) proposeront à la rentrée 2016 l’élargissement de l’ouverture le samedi jusqu’à 19h ».

Des moyens financiers mais aussi humains

3,9 millions de ce plan seront consommés par les établissements retenus pour des extensions d’ouverture moyennant l’embauche de contractuels étudiants et d’agents de sécurité venant épauler les équipes existantes.

2,9 millions seront consacrés à des dépenses d’équipements et notamment, des solutions permettant de réguler les flux dans les BU et de maximiser leur fréquentation.

Il est à noter que le MENESR prévoit « 6 emplois de coordinateurs seront créés au sein des regroupements d’établissements en 2017 afin d’assurer le suivi et la mise en place du dispositif d’amélioration de l’accueil des étudiants en BU dans son ensemble, de garantir la mobilisation des équipes et de négocier des accords avec les collectivités territoriales. Au-delà, ces emplois permettront aux regroupements de fédérer les ressources documentaires qui relèvent de leur périmètre. » De quoi préfigurer une dynamique de site au niveau documentaire ? Rendez-vous lors de notre congrès d’octobre à Nice, pour en savoir plus.