Accueil » Actualités » LILLIAD, première BU lauréate du Grand Prix Livres Hebdo des bibliothèques francophones !
Au centre : Jacques Sauteron et Julien Roche (Université de Lille) recevant le Grand Prix Livres Hebdo

LILLIAD, première BU lauréate du Grand Prix Livres Hebdo des bibliothèques francophones !

Au cours d’une cérémonie organisée jeudi 7 décembre dans la prestigieuse salle Labrouste de l’Institut national d’histoire de l’art (site Richelieu de la BnF), LILLIAD – Learning center innovation – est devenu la première bibliothèque universitaire à recevoir le Grand Prix Livre Hebdo des bibliothèques francophones (8ème édition).

Ce Grand Prix a été attribuée par un jury unanime qui a distingué le learning center « pour la dimension très innovante de son projet, fondé en particulier sur la volonté d’inscrire les sciences dans l’ensemble du territoire local et de toucher toutes les catégories de la population ».

Maylis de Kerangal, Présidente du jury :

« Ce projet prend place dans toute la région et excède de loin les seuls étudiants. On sent la volonté de toucher tous les publics et de créer un cercle vertueux dans lequel ces ressources, destinées en premier lieu à la recherche et à l’étude, sont ouvertes à toutes les catégories de la population dans l’idée de déclencher des vocations. Cette manière d’ensemencer tout le territoire avec la culture scientifique constitue un réel tour de force »[1]

Ouvert depuis septembre 2016, LILLIAD constitue un signe marquant d’ouverture et un point d’accès à l’université pour tous les publics. Il procède d’une profonde rénovation / extension de l’ancienne BU centrale et de ses alentours. Espace de rencontre et de circulation des savoirs, LILLIAD est accessible à toute la communauté universitaire, ainsi qu’aux entreprises, aux acteurs de l’innovation, à l’enseignement secondaire et au grand public.

L’originalité de LILLIAD c’est de développer la culture, l’état d’esprit d’innovation et d’en favoriser l’ambiance. C’est aussi son adossement à l’université et à ses acteurs pour valoriser, créer, enrichir les liens entre la recherche publique, les formations universitaires et le monde économique.

LIILLAD associe dans un même espace une bibliothèque universitaire refondée, une salle d’innovation pédagogique, un lieu de médiation scientifique et de valorisation de la recherche partenariale – Xpérium – et un complexe événementiel au sein duquel plus de 250 manifestations ont été organisée durant sa première année d’existence. Parmi elles, le 47ème congrès de l’ADBU qui s’est déroulé en octobre dernier et très prochainement le 47ème congrès de LIBER (4-6 juillet 2018).


Julien Roche, Directeur de LILLIAD, à l’occasion de la remise du Grand Prix :

« Au-delà de LILLIAD, c’est l’ensemble des bibliothèques universitaires qui sont ainsi saluées, des bibliothèques qui se sont fortement modernisées ces vingt dernières années, rénovant leurs espaces, introduisant des lieux de détente et de sociabilité, développant une activité culturelle et événementielle de plus en plus importante, prenant en compte les attentes et les modalités nouvelles de travail des usagers, plus collaboratives, s’ouvrant à des publics beaucoup plus larges que le seul public universitaire ».


Le 8ème Grand Prix Livres Hebdo des bibliothèques francophones a été remis par Maylis de Kerangal, auteure de Réparer les vivants et présidente d’un jury composé de :

  • Amaël Dumoulin, directrice du réseau des bibliothèques de Dunkerque (lauréat 2016)
  • Alain Duperrier, directeur de la Bibliothèque départementale de Gironde
  • Barbara Lison, directrice de la bibliothèque municipale de Brême et présidente de l’association des bibliothèques allemandes
  • Gauthier van Meerbeeck, directeur éditorial des éditions du Lombard
  • Simone Hisler, P-DG des librairies Hisler à Metz
  • Claude Poissenot, sociologue, Université de Lorraine
  • Fabrice Piault, rédacteur en chef de Livres Hebdo
  • Véronique Heurtematte, chef de la rubrique Bibliothèque à Livres Hebdo.

[1] [citation tirée de l’article « Grand Prix – Lilliad : la philosophie de l’innovation » paru dans le Livres Hebdo du 8 décembre 2017]