Accueil » Actualités #Métiers » #ADBUMétiers : Feuille de route 2019
Nancy Pearl Librarian Action Figure

#ADBUMétiers : Feuille de route 2019

Après Nathalie Clot, c’est Johann Berti qui reprend le pilotage de la commission Métiers de l’ADBU à compter de janvier 2019.

Quels métiers, quelles compétences, quelles évolutions pour les bibliothécaires, ces héroïnes et héros du quotidien ? Vaste programme…

La commission « rebootée » : Qui ? Quoi ? Quand ? [Plus d’infos dans le diaporama ci-dessous]

 

commission_metiers_Reboot_2019
Téléchargez le reboot en version pdf

3 axes de travail :

1 – Réflexion sur le(s) référentiel(s) métiers

Comme le remarquait, après tant d’autres, un récent rapport IGB-IGAENR : « Si le répertoire interministériel des métiers de l’État (RIME) fait l’objet en 2016 et 2017 d’une rénovation et si le cadre REFERENS des emplois d’ingénieurs et personnels techniques de recherche et de formation a été publié sept ans après le précédent en 2016, les métiers de la filière des bibliothèques (…) n’ont pas fait l’objet de travaux récents, alors même que l’exercice du métier a évolué considérablement. »

En s’appuyant sur l’existant (notamment : BIBLIOFIL, REFERENS, REME, référentiel BnF), peut-on constater des manques, des inadéquations, des écarts, et, le cas échéant, envisager des propositions de mise à jour, si oui à quel niveau ?

 

2 – Expériences dans les établissements autour de la conduite du changement et de l’évolution des métiers

Comment, sur le terrain, répond-on à ces questions et à ces défis ? (Notamment en termes de formation continue, de méthodes et outils de travail, d’organisation, de fiches de poste, de projets de nouvelles bibliothèques lorsqu’ils existent, d’UX, de transversalité des métiers de l’ESR, de rapprochement avec la recherche et la formation, …) Des tendances se dégagent-elles déjà ?

 

3 – Changements d’échelle qui s’opèrent dans les établissements (fusions, COMUE, associations)

Comment faire équipe au sein d’établissements où l’éclatement géographique et disciplinaire est parfois extrêmement fort, où la taille critique, le nombre de personnels composant le collectif, sont bien supérieurs à ce que l’on avait pu connaître précédemment et, à bien des égards, inédits ? Quelles opportunités et quels problèmes sont rencontrés au travers de ces évolutions ? Des tendances se dégagent-elles déjà ?

+ d’infos / réagir :

> Johann Berti, SCD d’Aix-Marseille Université, pilote de la commission : johann.berti[at]univ-amu.fr

> Les actus de la commission #ADBUMétiers sur le site de l’ADBU