Les BU n’ont jamais cessé d’accueillir les étudiants

Les universités ne sont pas fermées. Leurs bibliothèques offrent des espaces sécurisés de travail, d’études, de vie

Le mal-être des étudiants est tangible depuis le début de la crise de la COVID. L’étude de l’OVE publiée en septembre montrait déjà qu’environ un tiers des étudiants ressentent des signes de détresse psychologique tels que la nervosité ou l’épuisement.

Alors que le grand public voit les universités comme fermées, les personnels des bibliothèques n’ont jamais cessé de travailler et les bibliothèques de l’enseignement supérieur ont rouvert dès la fin du premier confinement le 11 mai 2020. Depuis, les BU ont fait preuve d’agilité et de réactivité afin de pouvoir répondre aux besoins des usagers en s’adaptant aux différentes mesures sanitaires.

Aujourd’hui, près de 450 BU sont ouvertes et accueillent les étudiants sur rendez-vous. Elles sont des lieux refuges, particulièrement pour ceux et celles qui sont éloignés de leur famille ou de leurs amis. Les bibliothèques universitaires offrent aux étudiants un lieu leur permettant de travailler et de réviser dans le calme, une connexion internet stable pour suivre leur cours en ligne ou passer leurs examens. Elles luttent contre l’isolement des jeunes, elles leur permettent d’être avec leurs pairs et d’être aidés par les personnels, dans le respect des gestes barrières et de la distanciation physique.

Dès le 15 janvier 2021, retrouvez les témoignages d’étudiants sur l’importance des bibliothèques universitaires pendant la crise de la COVID, sur les réseaux sociaux de l’ADBU #LesBUsontouvertes.

Télécharger le communiqué de presse

recevez tous les mois les dernières nouvelles de l'adbu !

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.