Accueil » Actualités » Retour sur la journée d’étude du congrès #ADBU2018 : La bibliothèque universitaire, catalyseur des réussites
© ADBU / UBO

Retour sur la journée d’étude du congrès #ADBU2018 : La bibliothèque universitaire, catalyseur des réussites

Le 48ème congrès de l’ADBU a été accueilli, du 25 au 27 septembre 2018, au Quartz, centre de congrès de Brest. Entre la traditionnelle journée consacrée à la vie de l’association et la matinée politique, la journée d’étude avait cette année pour titre « La bibliothèque universitaire, catalyseur des réussites ».

L’ouverture de cette journée a été assurée par Matthieu Gallou, Président de l’Université Bretagne Occidentale (UBO).

Isabelle Eleuche et Cécile Swiatek, responsables scientifiques de la journée et respectivement vice-présidente et pilote de la Commission Pédagogie et documentation de l’ADBU, en ont ensuite présenté les contours et problématiques.

Lieux certes, mais pas seulement, les bibliothèques universitaires ont su, au cours des quinze dernières années, se renouveler avec agilité. Instruments de médiation des savoirs, elles œuvrent diversement à toutes les formes de réussite étudiante, agissant, aux côtés des autres acteurs du monde académique, comme un catalyseur de leur action.

Inclusives, elles constituent le premier point de ralliement de la communauté étudiante sur un campus, jouant ainsi un rôle déterminant dans son intégration à l’université, et la lutte contre le décrochage. Au-delà de leur public naturel, elles accueillent toute une diversité d’usagers, des lycéens, dont elles favorisent l’acculturation à l’enseignement supérieur, jusqu’au grand public, lorsqu’elles organisent des événements où science et société sont invitées à dialoguer.

Tiers-lieux entre la salle de cours et le domicile, les bibliothèques universitaires sont par ailleurs le creuset des apprentissages informels : ceux réalisés au travers des lectures, qu’elles soient savantes, d’information, de divertissement ; autoformation ; apprentissages par les pairs (social learning), que favorise désormais la mise à disposition d’espaces de travail collaboratif ; développement de soft skills de toutes sortes, grâce à l’appui de professionnels rôdés aux différentes formes de médiation numérique.

Pluralistes, les bibliothèques universitaires sont enfin en charge de la formation aux compétences informationnelles, puissant antidote aux multiples dérives du Net, et participent à la maturation de citoyens éclairés, aux côtés des enseignants des universités.

L’impact des bibliothèques universitaires sur la réussite, dans la pluralité de ces dispositifs, est encore mal reconnu, peu mesuré, largement impensé. Comment l’évaluer ? Comment le développer encore ? Comment davantage intégrer les BU à la stratégie des établissements d’enseignement supérieur en matière de réussite(s) ?

Entre réflexions et illustrations concrètes françaises et étrangères, cette journée d’étude a proposé de mettre ces questionnements académiques et citoyens en perspective de manière dynamique en croisant les regards de décideurs, d’universitaires, de pédagogues, de concepteurs d’espaces, de bibliothécaires et d’étudiants.


Matinée


Intervention d’ouverture

par Matthieu Gallou, Président de l’Université Bretagne Occidentale (UBO)


Carte blanche : deux ou trois choses à vous dire sur la réussite étudiante

par Sophie Kennel, Directrice de l’Institut de développement et d’Innovation pédagogiques de l’Université de Strasbourg, chercheure associée au Laboratoire inter-universitaire de Sciences de l’éducation et de la communication et experte pour la Mission de la pédagogie et du numérique pour l’enseignement supérieur (MiPNES)

Pdf de la présentation de Sophie Kennel



La BU et l’intégration dans la vie étudiante
Substance qui augmente la vitesse d’une réaction chimique sans paraître participer à cette réaction, la bibliothèque universitaire est l’acteur silencieux et pervasif de la diversité des réussites. Elle accompagne les étudiants dans leur cheminement et leur accomplissement.

Le développement des compétences transversales et l’amélioration de la qualité des apprentissages – Le LIC de Bruxelles : un point de convergence académique des étudiants, des enseignants et des chercheurs, à la croisée des chemins entre deux universités

par Philippe Emplit, Directeur du Département de support à l’enseignement et aux apprentissages de l’ULB (Université libre de Bruxelles) et Dominique Lerinckx, Directrice de la Bibliothèque des Sciences et Techniques de l’ULB (Université libre de Bruxelles)

Pdf de la présentation de Philippe Emplit et Dominique Lerinckx


S’orienter dans le champ des possibles : InfoCampus et la BU à l’université d’Angers

Par Kevin Chevalier, Coordinateur InfoCampus, Service Universitaire d’Information, d’Orientation et d’Insertion Professionnelle (SUIO-IP)

Pdf de la présentation de Kevin Chevalier


Temps d’échanges et de questions (matinée)



La BU, lieu des apprentissages informels

Élément qui provoque une réaction par sa seule présence ou par son intervention, la bibliothèque est un déclencheur ou un élément indispensable à la réussite de certains, parfois là où on ne l’attend pas

Learning Spaces et BU: état des lieux, enjeux et tendances à l’international

par John Augeri, Directeur de projets à l’Université Numérique Île-de-France

Remarques sur l’intervention de John Augeri :

  • Problème de son jusqu’à 1min20
  • Présentation visible en simultané à partir de 8min10

Bonus : entretien avec John Augeri


Le co-design d’espaces d’apprentissage impulsé par les services de documentation

par Florence Kohler, Chef de projet à la Mission Expertise et Conseil auprès des établissements, DGESIP, MESRI

Pdf de la présentation de Florence Kohler


La bibliothèque, lieu d’apprentissages informels par le numérique

par Guylaine Beaudry, Vice-rectrice exécutive adjointe, stratégie numérique et bibliothécaire en chef, Université Concordia, Montréal, Canada



La BU : esprit critique, compétences informationnelles et apprentissage citoyen

Dispositif anti-pollution ajouté au système d’échappement d’un véhicule à moteur, la bibliothèque sensibilise et forme l’étudiant et le citoyen aux compétences informationnelles, indispensables dans le monde actuel de l’information et de la documentation, qui se caractérise par une inflation et des excès qui amoindrissent l’assurance de qualité des publications au détriment de la science, mais aussi par ses dérives vers la désinformation.

Enseigner des compétences transversales pour favoriser la réussite étudiante :  de la volonté politique à la mise en pratique

par Corinne Renault, Vice-Présidente Commission de la Formation et de la Vie Universitaire, Université Le Havre, Vincent Hilly, Professeur – Responsable de la Formation, Licence des Sciences pour l’ingénieur, Université Le Havre et Coline Blanpain, Chargée de la Formation des usagers, Bibliothèque universitaire, Université Le Havre

Pdf de la présentation de Corinne Renault, Vincent Hilly et Coline Blanpain


Le rôle de la bibliothèque dans une dynamique de réussite sociale

par Véronique Palanché, Directrice adjointe, Bibliothèque Universitaire, Université Paris 13 et Gwenola Madec, Enseignante, Chargée de la coopération avec les lycées et de la promotion des sciences rattachée au LAGA et à l’IREM Paris Nord


Temps d’échanges et de questions (après-midi)


Conclusion de la journée

par Philippe Lalle, Grand témoin, Conseiller stratégique pour la pédagogie, DGESIP, MESRI

Pdf de la présentation de Philippe Lalle