Accueil » Actualités » Livre blanc de la communication en bibliothèque académique

Livre blanc de la communication en bibliothèque académique

À l’occasion de rencontres professionnelles, les personnels des bibliothèques, membres de l’ADBU, ont fait le constat suivant : la communication sur les missions, fonctions, réalisations ou initiatives des bibliothèques académiques – entendues comme bibliothèques des établissements de l’ESR – ne fait pas toujours partie intégrante de la politique de leur tutelle. Pourtant, les bibliothèques sont des services intégrés. Leurs missions spécifiques font l’objet de dotations et de moyens dédiés. Alors pourquoi ne pas disposer également d’une communication sur ces missions spécifiques avec des moyens spécifiquement alloués ?

La démonstration de la valeur ajoutée des bibliothèques participe au rayonnement global de leurs établissements dans une dynamique « gagnant – gagnant », comme en témoignent les exemples qui émaillent ce livre blanc. Ces expériences le prouvent, les réussites sont le fruit d’une démarche concertée entre services de communication des établissements et bibliothécaires.

Ce livre blanc vise donc à structurer la communauté professionnelle autour d’une revendication : les bibliothèques de l’ESR contribuent à l’excellence de la recherche et de la formation non seulement en tant que service support mais comme partie prenante des stratégies d’excellence.

Version téléchargeable du Livre blanc (avec liens hypertexte actifs)



Livre blanc de la communication en bibliothèque académique



Ce texte a pour ambition :

> d’aider les directions de bibliothèques à développer un dialogue constructif avec la direction de la communication de leur établissement,

> de proposer un argumentaire auprès de la CPU et auprès de l’ARCES sur la pertinence de la communication en bibliothèque académique.

Il s’attache à :

> revendiquer la légitimité de la question de la communication en bibliothèque de l’ESR et des bibliothécaires dans la communication des bibliothèques, aux côtés des directions de la communication des établissements,

> structurer, décrire et mutualiser les bonnes pratiques,

> inciter les présidents des universités et les directeurs des bibliothèques à dégager les moyens nécessaires à cette fonction, prise dans un contexte propre aux services documentaires et articulée avec cette fonction transversale au sein de l’établissement.