Espèce d’espace : la BU en transition

Le 53e congrès de l’ADBU, se déroulera du 9 au 11 octobre 2024 au Centre de Congrès de Dijon.

Pour cette 53e édition, la journée d’étude sera pleinement consacrée aux enjeux et défis sociétaux et environnementaux :

En février 2022, le rapport Jouzel posait les lignes directrices de la transition écologique de l’ESR. Depuis, les établissements sont entrés en transition et s’apprêtent à soumettre leurs feuilles de routes opérationnelles à travers les schémas directeurs DD&RSE. Dans le contexte actuel, leur élaboration suppose cependant la résolution d’une équation complexe mettant en regard des objectifs parfois contradictoires de sobriété énergétique et d’impact environnemental avec des impératifs sociétaux touchant aux conditions de vie ou d’étude des étudiants comme des personnels. Du fait de leur taille, de l’amplitude de leurs horaires et de leur rôle social de plus en plus affirmé, les BU n’échappent pas à ces injonctions ni aux réflexions qu’elles suscitent :

Comment maintenir un niveau d’innovation ou de qualité de services exigeant tout en réduisant son empreinte carbone ? Comment aller vers une intégration plus systématique des normes environnementales dans la gestion, la rénovation et la construction des bâtiments tout en garantissant les conforts et ambiances de travail (thermique, lumineuse, matérielle, respiratoire etc.). Comment accueillir et ouvrir toujours plus en consommant moins ? 

Si une partie des réponses doit pouvoir se trouver dans le « faire mieux » à défaut de « faire moins », l’ampleur des enjeux appelle des arbitrages tranchés au profit de certains espaces ou services. Pourtant, il est légitime de nous interroger sur la place des bibliothèques universitaires dans ces arbitrages et sur les opportunités que peuvent représenter nos espaces et nos services. Parmi les axes de réflexion : promouvoir la place et le rôle des « communs » dans la résolution de ces équations complexes, quantifier les bénéfices ou les externalités générées par les pratiques circulaires ou de réemploi.

Cette journée d’étude est donc une invitation à repenser le rôle de la bibliothèque et l’évaluation qui peut en être faite. Une réflexion qui nous entraînera naturellement à examiner un écosystème bien plus large, à l’échelle des territoires, où les mutualisations, le fonctionnement en réseau et la mise à disposition de biens communs apparaissent comme des leviers stratégiques pour répondre aux défis sociétaux et environnementaux de demain. 

Pré-programme :

Le 9 octobre sera consacré à l’AG ordinaire de l’association, le retour des commissions et l’ouverture du salon professionnel.

Le 10 octobre sera consacré à la journée d’étude qui aura pour thème : « Espèce d’espace : la BU en transition ».

La matinée du 11 octobre sera consacrée une séance plénière qui se propose d’élargir la discussion. Des visites seront proposées l’après-midi.

Plus d’informations à venir très prochainement.

Une demande concernant le congrès ? Contactez : adbu@espace-evenementiel.com


Le congrès 2024 est soutenu par la Sofia.

La Sofia est depuis plus de 20 ans au service des auteurs et des éditeurs de livres (12 000 auteurs et 600 éditeurs membres) : organisme agréé par le ministère de la Culture pour la gestion collective du droit de prêt en bibliothèque, rémunération qui est répartie à parts égales entre les auteurs et leurs éditeurs, elle perçoit également la rémunération au titre de la copie privée numérique pour ce qui est du texte et des images des livres et redistribue ces sommes à ses adhérents auteurs et éditeurs. Elle a aussi été agréée pour la gestion des droits numériques des livres indisponibles du XXe siècle. La Sofia participe au financement du régime de retraite complémentaire et de la formation professionnelle des auteurs de livres et soutient, par son action culturelle, les nombreuses initiatives développées sur l’ensemble du territoire en faveur de la création éditoriale, de l’éducation artistique et de la diffusion du livre. La Sofia s’adresse plus largement à tous les autres acteurs de la chaîne du livre : libraires, bibliothécaires, organisateurs de manifestations, porteurs de projets liés au livre.