Contexte

Sorbonne Université est une université pluridisciplinaire et de recherche intensive. Poursuivant la tradition humaniste de la Sorbonne, elle s’attache à répondre aux enjeux scientifiques du 21e siècle et à transmettre les connaissances issues de ses laboratoires et de ses équipes de recherche à ses étudiantes et étudiants et à la société tout entière.
Déployant ses formations auprès de 54 000 étudiantes et étudiants dont 4 700 doctorantes et doctorants et 10 200 étudiantes et étudiants étrangers, elle emploie 6 300 enseignantes et enseignants, enseignantes-chercheuses et enseignants-chercheurs, chercheuses et chercheurs et 4 900 personnels de bibliothèque, administratifs, technique, sociaux et de santé. Son budget est de 670 M€.
Sorbonne Université, principalement située au cœur de Paris, dispose d’un potentiel de premier plan et étend sa présence dans plus de vingt sites en Ile-de-France et en régions.
Sorbonne Université présente une organisation originale en trois facultés de « Lettres », « Médecine » et « Sciences et Ingénierie » qui disposent d’une importante autonomie de mise en œuvre de la stratégie de l’université dans leur périmètre sur la base d’un contrat d’objectifs et de moyens. La gouvernance universitaire se consacre prioritairement à la promotion de la stratégie de l’université, au pilotage, au développement des partenariats et à la diversification des ressources.
La Bibliothèque de Sorbonne Université (BSU) rassemble 18 bibliothèques intégrées et est structurée en pôles documentaires et départements transversaux, dont les responsables sont rattachés à la direction de la BSU.
Les bibliothèques, déployées sur les sites à proximité des usagers, sont regroupées en trois pôles documentaires correspondant chacun au périmètre d’une faculté. Les responsables de ces pôles assurent la coordination et l’encadrement des bibliothèques de Lettres, de Médecine et de Sciences et entretiennent des relations étroites tant avec les facultés qu’avec les départements transversaux de la BSU.

Dates clés

CDD à pourvoir dès que possible

Missions

Sous l’autorité de la responsable du département Formation et innovation pédagogique, la/le Référent(e) formation lettres et sciences participe à définir et appliquer les orientations pédagogiques pour les secteurs lettres (majeure) et sciences (mineure).
Elle/Il contribue au bon fonctionnement du service. Elle/Il contribue à la restructuration/développement des formations en Lettres. Elle/Il assure la communication et la représentation du service auprès des enseignants en Lettres en lien avec la responsable du département. Elle/Il participe à l’organisation de l’activité des coordinateurs de formation dans un secteur disciplinaire en sciences.

Rattachement hiérarchique : sous l’autorité de la responsable du département Formation et innovation pédagogique.

Activités principales :

La/le Référent(e) formation sciences et lettres participe à l’application de la politique de formation, à la coordination des équipes, propose et anime des formations innovantes en bibliothèques et forme les étudiants aux compétences informationnelles en constituant une communauté pédagogique active en lien avec les formateurs du département et les enseignants de l’université.

Participation au pilotage et aux responsabilités du secteur Lettres :

Collaborer au projet de service du Département Formation pour le secteur Lettres
Assurer le lien avec la Responsable du Pôle Lettres, en coopération avec la Responsable du Département
Participer à la rédaction des bilans et à la définition des indicateurs stratégiques du Département (en coopération avec l’ingénieur pédagogique du Département)
En coopération avec la Responsable du Département, Assurer la représentation du Département lors des échanges liés à la formation en Lettres (groupe des Formateurs Idf, valorisation des productions innovantes du département et/ou les méthodes pédagogiques innovantes,…)
Participer au programme de développement des compétences pédagogiques du Département Formation (« Cartes Blanches »)

Coordination des formations en Lettres (majeure) et d’un secteur en Sciences (mineure) :

Coordonner la formation en Lettres (organisation des réunions, accompagnement des coordinatrices travaillant sur les sites de Lettres)
Participer à l’accompagnement de proximité des formateurs pour la Faculté des Lettres (accompagnement à la veille, éventuellement proposition de newsletter ou de solution permettant de Fédérer les équipes distantes), en lien avec la/les coordinatrice(s) lettres présentes sur sites
Correspondre avec les interlocuteurs pédagogiques de la faculté des Lettres
En lien avec les coordinateurs du département, et avec l’aide des bibliothécaires spécialistes de la discipline, assurer une coordination pédagogique en sciences (géosciences)