Contexte

Héritière de la Bibliothèque de l’Université de Paris ouverte en 1770 et bibliothèque interuniversitaire régie par une convention entre les universités de Paris I, III, IV, V et VII, la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (BIS) est rattachée pour sa gestion à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Dotée d’un budget de 3 millions d’euros et d’un effectif de 135 agents, elle conserve dans ses collections et propose à ses lecteurs environ 2 millions de documents, livres, revues, archives, et collections spécialisées. Elle est délégataire du Groupement national d’intérêt scientifique CollEx-Persée dans quatre thématiques correspondant à ses champs d’excellence :
– histoire,
– philosophie,
– géographie,
– sciences de l’Antiquité.
Missions du département
Au sein de la BIS, le Département des manuscrits et livres anciens assure l’inventaire, la conservation, la communication, la reproduction et la mise en valeur des collections patrimoniales. A ce titre, il a la responsabilité de la salle de réserve, des magasins abritant ces collections, de l’atelier de restauration et de l’atelier de numérisation.
Contexte
La BIS enrichit continuellement ses collections, non seulement de documentation récente dans les domaines concernés, mais en acquérant des sources. Les papiers d’historiens ou de philosophes, notamment de personnalités ayant enseigné en Sorbonne, constituent ainsi un axe de sa politique d’acquisition au double titre de documentation originale et de source historiographique. L’un des dons les plus notables entrés récemment est celui de la bibliothèque et des papiers de l’historien Michel Vovelle (1933-2018), spécialiste de l’histoire de la Révolution française, et historien des mentalités.
Les papiers forment un ensemble de 557 boîtes d’archives (45 mètres linéaires) contenant des documents divers : notes et dossiers préparatoires à des écrits ou à des manifestations, correspondance avec le milieu professionnel, documentation iconographique, travaux d’étudiants, rapports de jurys de thèses ou de mémoires, tirés à part.
Ces papiers sont destinés à faire l’objet d’un inventaire publié en ligne qui permettra leur consultation par le public de la bibliothèque. L’inventaire sera produit dans la base CALAMES, le catalogue des archives et manuscrits conservés dans les bibliothèques de l’Enseignement supérieur : http://www.calames.abes.fr. Les inventaires y suivent le modèle de données du format DTD/EAD en bibliothèques, adapté de celui appliqué dans les dépôts d’archives avec des spécificités propres aux bibliothèques

Dates clés

Date souhaitée de prise de poste: début décembre 2021 ou début janvier 2022
Date de fin : vacations de technicien, à exécuter avant la fin mars 2022
Temps de travail : 219h maximum, à raison de 120h maximum par mois

Missions

L’archiviste assistant.e entreprendra un premier tri, classement et pré-inventaire des papiers de Michel Vovelle.
Missions et activités
– Assurer un classement de premier niveau
Ce classement passera par plusieurs étapes :
• Faire un relevé systématique des intitulés des boîtes pour obtenir une vue d’ensemble du fonds
• Établir une proposition d’organisation du fonds
• Réorganiser au besoin le rangement des dossiers afin d’opérer les regroupements physiques qui correspondront aux principales parties du futur inventaire
– Réaliser l’arborescence haute de l’inventaire du fonds dans la base CALAMES
Description à grande échelle du fonds, qui dégage les axes de l’activité de Michel Vovelle en relation avec les archives qu’il a laissées.

Poste ouvert à :
Étudiant.e à partir de l’année L3 en filières Histoire, Métiers du livre ou Métiers du patrimoine