Accueil » Commissions thématiques » Commission signalement et système d’information
Robot Toy Free Photo — By Ryan McGuire

Commission signalement et système d’information

Objectifs généraux

À l’articulation entre une perspective stratégique et des problématiques techniques/métier, la commission SSI a pour objectifs principaux de :

  • Assurer l’interface entre le réseau et l’ABES.
  • Anticiper les mutations du signalement et des outils et encourager une démarche prospective sur les données.
  • Au regard de ces évolutions, penser l’adaptation des organisations mais aussi l’évolution des métiers et l’accompagnement auprès des équipes.

Feuille de route 2020

  • Prolonger et renforcer le partenariat entre le réseau et l’ABES

À la suite des projets menés en 2019 en collaboration avec l’ABES (organisation conjointe de l’ABES-Tour, participation à la réflexion sur le rôle des coordinateurs/trices Sudoc…), la commission SSI poursuit en 2020 son dialogue avec l’ABES, afin de faire remonter au mieux les besoins du réseau et de favoriser une meilleure communication et connaissance mutuelle.

Outre cet objectif constant, trois axes de travail plus spécifiques ont été identifiés pour l’année 2020.

  • Montée en compétences informatiques pour les non informaticiens

Partant de la nécessité de s’adapter à l’évolution des métiers, et notamment aux évolutions du signalement, la commission SSI initie en 2020 une réflexion sur la montée en compétences informatiques des équipes (connaissances du socle global de notre environnement technique, fonctionnement des bases de données et des principaux langages informatiques, manipulation de données, utilisation d’API…). La commission souhaite notamment approfondir la question de formations qui restent encore souvent cantonnées à un volet expérimental ou prospectif, et ce en lien avec la commission Recherche et la commission Métiers et compétences.

L’objectif est à la fois de cartographier les besoins à faire remonter aux tutelles et organismes de formation, d’échanger sur les expériences menées en local, mais aussi de réfléchir aux questions d’identité professionnelle et d’évolution des métiers.

  • Logiciels et applications métier

Ce travail à but exploratoire sur les outils et applications métiers utilisés en bibliothèque vise à établir un panorama des logiciels et applications développés et mis en œuvre spécifiquement pour nos métiers (hors SIGB et outils de découverte) : compteurs de passage, outils de gestion des plannings et de réservation de salles, outils de gestion de la chaîne de numérisation, applications pour le dépôt et le signalement des thèses en ligne, outils de gestion bibliométrique…

L’objectif est d’identifier les outils concernés et les solutions mises en œuvre en local, de repérer les compétences nécessaires à leur installation et à leur maintenance, et enfin de quantifier et de faire remonter les besoins au niveau national. L’enjeu est à la fois de partager nos connaissances et expériences respectives en la matière, mais aussi d’identifier des mutualisations possibles.

  • Qualité des données et du signalement

La commission SSI souhaite enfin réfléchir à la notion de la qualité des données et du signalement, afin de penser le signalement d’une façon souple, en identifiant au mieux les besoins des usagers et en s’adaptant aussi bien au type de documentation signalée qu’aux missions de chaque bibliothèque. L’objectif est notamment de définir un niveau de qualité minimale et pouvant être amélioré. Cette réflexion devra notamment être menée en lien avec l’ABES.

Feuille de route 2019

Prolonger et renforcer le partenariat entre le réseau et l’ABES, dans le cadre de son projet d’établissement 2018-2022 : en sus du suivi courant des relations entre le réseau et l’ABES, la commission SSI se concentrera principalement sur les sujets suivants :

  • organisation conjointe de l’ABES-Tour (6 visites prévues au premier semestre 2019) ;
  • suivi des travaux sur la redéfinition du rôle des coordinateurs/trices SUDOC ;
  • co-organisation d’une session sur la transition bibliographique, dans le cadre des JABES 2019.

Veille et prospective : en 2019 la commission SSI concentrera principalement son travail de prospective technique et stratégique sur la question des smart data et des apports de l’intelligence artificielle en bibliothèque.

Au-delà de sa feuille de route pour l’année 2019, la commission SSI poursuit son travail de veille et d’analyse sur l’ensemble des questions liées au signalement et à l’informatique documentaire : traitement des données (recueil, valorisation et exposition sur le Web, text and data mining…), fusion des établissements et systèmes d’information, conséquences des nouvelles stratégies de signalement sur les métiers et l’organisation du travail.

Les membres de la commission

–  Luc Bellier : Université Paris Sud
–  Sandrine Berthier : Université de Bordeaux
–  Claire Ménard : Université d’Evry
–  François-Xavier Boffy : Université Claude Bernard Lyon 1
–  Olivier Delangle : Aix-Marseille université
–  William Demet : Université de la Nouvelle-Calédonie
–  Gaelenn Gouret : Université de Bretagne occidentale
–  Fanny Mion-Mouton : BULAC
–  Grégory Miura : Université Bordeaux-Montaigne
–  Raphaële Moatti : Université  de Paris (pilote de la commission)
–  Ewa Nieszkowska : Université Paris Est Créteil Val-de-Marne
–  Catherine Roussy : Université fédérale de Toulouse Midi Pyrénées
–  Marjolaine Simon : Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
–  Nadia Tarfaoui : Sorbonne Université

 

La Commission permanente Signalement et Système d’Information regroupe des membres de bibliothèques et services de documentation de l’ESR venus de toute la France. Elle se réunit en plénière environ 6 fois par an.

Pour contacter la commission :

Pilote de la commission : raphaele.moatti[at]parisdescartes.fr

Liste de diffusion : commission-ssi[at]groupes.renater.fr